ErasmusPlus unit Pologne, Roumanie et Côtes d'Armor

Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir

Articles de presse publiés lors du stage FLE d'octobre 2015


Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir

Innovation dans la pédagogie des langues

LE PROJET ERASMUS + présente : 

KAMISHABAÏ – LE THÉÂTRE SUR PAPIER

Auteur : Daniela Stoia, rédacteur de la Section Administration du Quotidien « UNIREA », 

Alba-Iulia, le département d’Alba, Roumanie

e-mail : unirea@unirea-press.ro

site Internet : www.ziarulunirea.ro

 Ce 28 Novembre 2014 dans la salle multimédia du Collège National « Horia, Closca si Crisan» d’Alba Iulia, a eu lieu la Conférence de lancement du projet Erasmus + KA2, des partenariats stratégiques trans- sectorielsa dans le domaine de l’éducation, de la formation des jeunes ayant pour titre « Innover la pédagogie des langues par le Kamishabaï (théâtre sur papier). Le terme de Kamishabaï provient de l’art traditionnel japonnais utilisé comme moyen d’alphabétisation et adapté pour le développement du vocabulaire.

L’objectif des partenaires de l'Association Franco-Polonaise Côte d’Armor Warmie-Mazurie de St-Brieuc et la Fédération Côtes d’Armor–Roumanie appuyés par de nombreux partenaires institutionnels, est de consolider l’apprentissage de la langue française en Pologne et en Roumanie en accroissant le nombre de locuteurs francophones, tout en réadaptant les méthodes d’enseignement, par des activités de formation des professeurs en utilisant des méthodes novatrices et en promouvant la mobilité des professeurs.

Notre département participe activement à ce projet par l'Inspectorat Scolaire du département d’Alba, le Lycée Technologique, Le Collège « Lucian Blaga » d’Ocna-Mures ainsi que Le Palais des Enfants d’Alba Iulia. Sur une durée de deux ans, par cette démarche, on souhaite l’accroissement de la demande pour une éducation parmi les lycéens qui choisissent la langue française comme langue d’enseignement dans les établissements 

partenaires et l’accroissement de ceux-ci, en rapport avec les organisations de décision au niveau local, national et international.

Personnellement j’ai apprécié la conférence de lancement comme un moment dédié à la francophonie, chargé d'émotion et loin d'être un moyen stérile de communication par des informations strictement directives, distribuant des documents imprimés en papier glacé pour lesquels un petit forêt aurait alors été décimée. Ce jugement s'appuie sur une comparaison avec quelque-unes de conférences auxquelles j’ai eu l’ occasion d’en participer.

Jean-Jacques Philip, le président de l'Association "Côtes d’Armor-Warmie Mazurie" a expliqué l’importance du partenariat avec la Pologne qui dure depuis 20 années, les effets obtenus et surtout les objectifs suivis sur les territoires de trois partenaires, en incluant notre pays, grâce à l'Association "Côtes d’Armor Roumanie". Il a également souligné l'importance de la langue française comme outil culturel plutôt qu’une affaire économique et de la multiplication de l’intérêt des élèves pour la langue et la culture française par des méthodes

pédagogiques actives, favorables à l’interprétation et à la communication d’une manière naturelle et spontanée, tout en luttant contre l’échec et l’abandon scolaire. Dans ce but, l'offre de mobilité représente un des points forts du programme permettant un échange d’expériences fertiles pour tous les partenaires, qui peuvent alors être mieux valorisés de cette façon et qui peuvent contribuer à l’élimination de tout préjugé. Les méthodes de travail ont déjà été établies en commun, et à la suite les différentes 

prochaines étapes du projet qui comprennent un camp linguistique de 15 jours en Pologne pour 50 participants, au mois de Juillet 2015 (avec une production Kamishabaï), d'un stage de formation pédagogique pour les professeurs au mois d’Octobre de l’année prochaine et enfin au mois de Mai de 2016, tous les partenaires du projet se réuniront en Côtes d’Armor (France) pour un moment festif final, où les productions des élèves (Kamishabaï) seront présentées comme un véritable « feu d’artifices ».

Pendant la conférence ont pris la parole Mme le professeur Laura Marinela Staicu, inspecteur scolaire pour des projets éducatifs, Mme le professeur Corina Popoviciu, inspecteur scolaire de spécialité, Mme Monica Byc du Centre Franco-Polonais d'Olsztyn, Mme Mihaela Popa de l’Institut Culturel Francais de Cluj , Mme le professeur Zorica Szabo du College National « Bethlen Gabor » Aiud, Mme la conférencière universitaire docteur es lettres Rodica Chira et Mme Liana Pioras de l’Université « 1 Decembrie 1918 » Alba-Iulia, Mme le professeur Rodica Andronescu du Collège National « Horia, Closca si Crisan » Alba-Iulia, M. le professeur Dumitru Malin, directeur du Palais des Enfants d’Alba-Iulia, et de la part du groupe-cible, deux élèves olympiques nationales à l’étape nationale de langue française du Collège National « Horia, Closca si Crisan » : Otilia Roxana Dolgaie et Georgiana Medrut.Finalement je me permets de conclure tout en citant Madame le professeur Zorica Szabo : « Le français reste la langue de la poésie, les ambassadeurs de cette langue y 

existeront toujours en Roumanie et partout dans le monde . »



Présentation des kamishibaï à St Connan le 19 avril 2016

Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir


Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir
Télécharger
Des lycéens polonais et roumains en séjour dans notre département
Du 07 au 11 mai, la délégation participera à plusieurs animations; au micro de COB’FM, Jean-Jacques Philip, président de l’association franco-polonaise Côtes d’Armor / Warmie-Mazurie
eramuspologne.mp3
Fichier Audio MP3 6.9 MB


Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir


Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir


Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir


Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir


Traduction de l'article ci-contre